Le Social selling, jeu de mots

Social selling et marketing d'infuence
Influence marketing, social selling, tout cela, c'est bien beau. Et si finalement, tout n'était qu'une simple question de mots ?
Par Stéphane Briot

Par Stéphane Briot

Auteur du livre Bien Utiliser son Blog - Eyrolles | Coach et mentor

Voir sur Amazon

Merci Stéphane pour ton professionnalisme, j’ai beaucoup appris ! Hâte de me mettre au travail !!

Gina Avatar
Gina

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Au sommaire de Le Social selling, jeu de mots

Voilà un concept dont nous avons beaucoup entendu parler ces dernières années. Et qui est un peu moins en vogue aujourd’hui. Non pas qu’il soit mort, mais en marketing, d’une année sur l’autre, une mode en chasse une autre. Le marketing n’aime pas les vieux trucs. Et au bout d’un an, un truc est vieux. C’est donc l’occasion rêver pour parler du social selling avec un peu de recul.

ATTENDEZ ! Vous pensez que cet article ne va pas ous intéresser ? Le social selling vous trouvez que c’est du bullshit. Prenez un moment je vous prie, et lisez ce billet. Je vais sans nul doute réussir à vous surprendre. Du moins, je l’espère.

Des chiffres pour le Social Selling et l’influence

Vous aimeriez des chiffres pour commencer ? Les gens adorent les chiffres. Je vais vous en donner.  

Vous pourrez en trouver sur cet article, sur celui-ci, ou encore celui-ci.

Le social selling, c’est aussi le marché de l’influence marketing, qui lui, reste en vogue. Sans doute parce que le terme est plus intelligible et que tout le monde peut devenir influenceur, alors que faire du social selling, bon, voilà qui n’est pas bandant.

En outre, l’influence implique une notion de pouvoir sur les autres, et ça, l’être humain, il adore. Du pouvoir, de la visibilité et de l’argent ? Voilà le tiercé gagnant !

Quand vous voyez que des propriétaires de chats se disent influenceurs, vous aurez donc compris que le marché dit de l’influence a largement supplanter son frère jumeau du social selling.

Toutefois, il faut considérer deux marchés : le B2B et le B2C. Dans le monde feutré du B2B, le social selling reste d’actualité. Il n’est plus aussi tendance, car il est peu à peu rentré dans les mœurs.

Mais au fait, c’est quoi le Social Selling ?

Le social selling est une démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans sa recherche de nouveaux clients, et il principalement utilisé sur le réseau professionnel LinkedIn.

Autant dire que c’est un usage assez confidentiel et qui ne va pas vraiment concerner l’entrepreneur individuel que vous êtes.

Quoi que ! Aujourd’hui internet est vrai supermarché. Il a dépassé les 100 milliards de CA en 200, chiffre FEVAD. Au passage, 78% des internautes français achètent sur internet, soit 40 millions de personnes.

Donc, le marché est là. Et il touche quasiment tous les secteurs. Mais quel rapport avec le social selling ou le marché de l’influence ?

En 2020, 4 personnes sur 5 achètent un produit sur la recommandation d’un ami. Quatre sur cinq !

Comment utiliser cela pour l’entrepreneur individuel ?

Bonne question ! Hé bien de prime abord, pas simple. Le marché de l’influence demande un budget, et pas un petit budget. Vous allez donc devoir la jouer fine.

Lire aussi  Réseaux sociaux, le mode d'emploi

Et pour cela, encore une fois, nous allons faire appel à nos valeurs, à notre vision. En réalité, social selling ou influence, peu importe, nous ne sommes pas vraiment concernés par l’un ou l’autre.

Ce qui nous importe à nous entrepreneurs individuels, c’est de pouvoir déployer lentement mais surement notre marque sur internet.

Et pour déployer sa marque, encore faut-il déjà lui donner corps et âme. Le corps, c’est vous, l’âme, c’est ce feu qui brule en vous, et sur lequel il va falloir commencer à poser des mots pour ensuite les utiliser dans votre communication. Le choix des mots est primordial.

Pas de mots ? Pas de communication, pas de clients idéal

Parce que sans les mots, vous n’irez pas loin. Certes, sur des réseaux visuels, vous pouvez utiliser la photographie ou la vidéo en musique, seulement, y’a un moment, il va bien falloir trouver les mots justes.

Pourquoi l’insiste sur les mots ? Je vais vous donner un exemple simple. J’ai regardé un documentaire sur Netflix qui parlait des chats sur internet. Et très vite, il a été question, des chats sur Instagram.

Il y avait des interviews de personnes qui possèdent des comptes avec plusieurs millions d’abonnés. Et si tous s’accordent sur l’importance de la photo, tous, absolument tous insistent lourdement sur l’importance de la légende qui accompagne la photo.

À tel point que certains d’entre eux y passent au bas mot une heure et font un vrai brainstorming pour trouver la bonne légende. Et une bonne légende, ce sont des mots.

Le mot, l’arme fatale du communicant

Un bon mot, un mot juste, c’est la possibilité de toucher votre public au cœur. Malheureusement, combien de formation ou de coachs vous aident vraiment trouver les mots justes pour vous ? Peu, très peu. Et c’est aussi pour cela que je me démarque.

Pour en revenir à votre marque, c’est au travers du choix de vos mots que son identité va déployer. Vous aurez beau tourner les choses dans n’importe quel sens, le tordre, le retourner, vous en reviendrez toujours aux mots.

De fait, le choix de vos mots est primordial pour votre communication et pour vous démarquer. Au passage, quand je suis en cours avec mes étudiants, ou quand j’accompagne mes clients, je leur propose de réaliser un exercice en ces sens.

Plus de 80% d’entre eux en ressortant, d’abord avec le sourire, parce que nous nous amusons. Puis, ils sont étonnés, surpris, déconcertés par la masse de mots qu’ils ont désormais à leur disposition pour parler de leur métier et de la façon dont ils le voient, dont ils le vivent.

Lire aussi  Comment créer de l'engagement

Les mots, pour se démarquer

Et enfin, ils ont envie ! Envie de communiquer, de transmettre, de dire, bref, ils ont envie.

Du plaisir, de l’étonnement, de l’envie, et enfin une direction à suivre, mais une direction qui est la leur. Et tout ceci les aide à se démarquer sur le marché.

Parce que s’il font le même métier que beaucoup d’autres, comme c’est aussi le cas pour nous, la façon dont ils vont en parler, l’énergie qu’ils vont transmettre au travers des mots qu’ils vont choisir, les images qu’ils vont utiliser, tout cela va concourir à créer leur univers.

Leur univers à eux. Et cet univers, il sera difficile de la copier, parce qu’il vient du profond d’eux-mêmes, c’est leur vision, leurs mots, leur façon de penser leur métier et de le vivre. Voilà leur différence.

Les mots, ces aimants à prospects

Et il n’y a aucune raison qu’ils ne puissent pas trouver de client. Quand on communique avec plaisir, avec envie, quand on montre au public que l’on aime ce que l’on fait, que l’on aime sincérité, hé bien forcément, cela commence à aimanter les prospects.

Alors, vous voulez être efficace dans votre communication ? Vous voulez tirer le meilleur de votre communauté, aussi restreinte soit-elle ? Vous voulez afficher votre différence, vous démarquer ? Vous voulez sortir des recettes que l’on voit partout ?

Hé bien, soyez vous ! Et si vous devez jouer un rôle, alors, jouez donc le rôle de vie, celui que vous maitrisez le mieux : vous. C’est aussi simple que cela. Et n’oubliez qu’il existe un exercice tout bête, tout simple et malgré tout très puissant pour vous y aider.

Les mots, les briques Lego de la communication

Nous sommes le 28 janvier à l’heure où je rédige cet article. Et hier, le 27, j’ai fait cet exercice avec mes étudiants. Nous avons imaginé être des fabricants de chaussettes. Rien d’extraordinaire et véritablement sexy. Hé bien croyez moi ou non, mais d’une nous avons rigolé ! Mais vraiment.

Et puis, je les ai vus totalement bouche bée devant toutes les idées qui sont apparues sur le tableau blanc. Et enfin, je les ai aidés à comprendre comment utiliser ces idées. Et là, j’ai vu de la surprise et des yeux qui pétillaient !

Alors, là, vivement la semaine prochaine que nous continuions cet exercice. Parce que nous allons nous régaler.

Je vous le dis, les mots. Et les mots sont comme des briques Lego, il suffit de chercher et encore chercher à les assembler. C’est aussi simple que cela.

Allez, filez donc fabriquer vos propres briques Lego pour ensuite vous construire votre plus identité de marque ! Filez donc !

Profondément humain et à l'écoute, Stéphane ne m'a jamais fait face et s'est toujours mis à côté de moi pour avancer sur mes problématiques d'entrepreneur. Si vous voulez avancer dans votre projet, foncez !

Thomas Avatar
Thomas
Dans la rubrique Réseaux sociaux
mode d'emploi des réseaux sociaux
Débutant

Réseaux sociaux, le mode d’emploi

Les réseaux sont devenus des outils indispensables dans toutes es stratégies de visibilités et d’acquisitions. Social média mode d’emploi.

small_c_popup.png

Les Humains, la newsletter décalée par René le Bot

Offert : 6 vidéos exclusives pour l'entrepreneur digital

small_c_popup.png

Momentum

Vous êtes inscrit sur la liste d'attente.

Plus vite nous aurons atteint le nombre minimal d'inscrits, plus vite nous pourrons commencer.

Alors, pourquoi ne pas partager cette page auprès de vos amis ? Merci !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn